temps forts du 06 juin 2016

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Mer 1 Juin - 19:41

[size=38]Temps forts des commémorations et animations liées au 6 juin[/size]



Cérémonies officielles
Le 2 juin, à 10 h, cérémonie au monument USAAF de Picauville, parking du Prieuré, en présence de parachutistes américains et allemands.Le 3 juin, à 11 h, cérémonie au monument de l’ancien camp de prisonniers allemands de Foucarville. À 17 h, cérémonie officielle au Carré-de-Choux de Carentan, en présence d’une douzaine de vétérans américains de la 101e Airborne. Trois d’entre eux se verront décerner la Légion d’honneur. À 18 h 30, cérémonie au monument 90e DI de Picauville.Le 4 juin, à 10 h, cérémonie au monument de la 90e division d’infanterie et de la 82e Airborne à Gourbesville. À Sainteny, même heure avec le vétéran Jack Port puis cérémonie à la Roserie et aux Forges. À Utah Beach à 16 h, cérémonie commémorative en présence de troupes américaines, allemandes et françaises.Le 5 juin, à 9 h, à Sainte-MèreEglise, cérémonie au monument en souvenir des cimetières militaires provisoires. À 11 h à Saint-Cômedu-Mont, dépôt de gerbes au monument aux morts. À 14 h 30, cérémonie au monument Iron Mike, marais de la Fière entre Sainte-Mère-Église et Picauville.Le 6 juin, cérémonie officielle à Sainte-Mère-Église à 9 h 30, La Cambe à 11 h et même heure au monument danois route d’Utah beach. Cérémonies également au monument Winters de Sainte-Marie-duMont à 12 h et Carentan à 18 h.

Parachutages
Le 2 juin à Fresville (15 h). Le 3 juin à Carentan (14 h 30) et à Graignes (11 h). Le 4 juin à Amfreville (12 h). Les 4 et 5 juin : saut en parachute en tandem sur inscription, à SainteMère-Église (samedi) et Utah Beach (dimanche). Le 5 juin (11 h), à la Fière (500 paras militaires, 125 civils).

Reconstitutions et présentation de véhicules d’époque
Du 1er au 8 juin, installation du camp militaire Geronimo à Saint-MèreÉglise, visitable entre 9 h et 20 h.Du 2 au 7 juin, installation du camp de reconstitution Bloody Gulch, au manoir de Donville avec spectacle interactif nocturne les 3, 4 et 5 juin.Du 3 au 5 juin, installation du camp Arizona à Carentan, avec près de 250 reconstituteurs et 120 véhicules militaires.Du 3 au 7 juin, exposition de véhicules militaires à Sainte-Mère-Église, place de l’Église, de 10 h à 12 h 30.Le 6 juin, si les conditions météorologiques le permettent, reconstitution du débarquement d’une barge sur la plage d’Utah Beach, à 11 h 15. Horaire pouvant fluctuer selon les marées.

Bals, repas et journées festives
Le 2 juin, à 12 h, repas champêtre au square Rex-Ponts de Chef-du-Pont.Le 3 juin, à 19 h 30, repas de l’amitié à Picauville. À 20 h, soirée années 1940 à Sainte-Marie-du-Mont et concerts à Sainte-Mère-Église.Le 4 juin, journée festive à Carentan, Sainte-Mère-Église et soiréeconcert à Utah Beach.Le 6 juin, à 18 h, concert de la Paix à Sainte-Mère-Église.

L’ensemble du programme à retrouver
sur ot-baieducotentin.fr/dday-1944



Article issu de l'édition de Avranches du mercredi 1 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique
avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par antho le Jeu 2 Juin - 7:01

bonjour
merci cesar84 pour les infos cheers
antho bounce
avatar
antho

Messages : 20
Date d'inscription : 28/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par Emilie le Jeu 2 Juin - 10:37

Merci pour toutes ces infos. Wink
avatar
Emilie

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:36

Ne jamais oublier les soldats et les familles

Dimanche matin, devant environ 80 personnes au mémorial du 507 PIR, une cérémonie s’est déroulée pour commémorer le Mémorial day. Cette manifestation a lieu chaque année aux États-Unis, le dernier lundi du mois de mai. Cette célébration a pour but d’honorer la mémoire de tous les soldats, hommes et femmes américains tombés lors d’opérations militaires dans le monde entier. Le président de l’association US Normandie, Daniel Briard, a rappelé :« Notre génération est plus marquée par la Seconde Guerre mondiale car elle est plus proche et la région a été en première ligne. Maise n’oublions pas que les États-Unis ont envoyé en France un nombre important de soldats pour soutenir l’armée française lors de la Première Guerre mondiale. » Daniel Briard a aussi souligné l’important nombre de soldats tués lors de cette guerre.« Ce qui compte, c’est de conserver vivant le souvenir de ces soldats qui ont donné leur vie lors des combats pour que la paix et la liberté triomphent de la tyrannie nazie. Le temps qui passe ne doit rien faire oublier. » Trois gerbes ont ensuite été déposées au pied du mémorial du 507 PIR.e



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:37

Un hommage à la 90e unité d’infanterie

« La 90e unité d’infanterie US a combattu ici et a libéré cette ville, mais elle est restée dans l’ombre, explique Denis Dennebouy, président de Picauville se souvient.Notre association va la mettre dans la lumière. Trois cents types sont morts ici pour sauver notre ville. » La 90e unité d’infanterie, formée principalement d’hommes du Texas et de l’Oklahoma, a son petit monument dans un croisement, rue d’Utah-Beach. Le fusil renversé, avec un casque posé en haut de crosse, entouré d’un parterre de fleurs est là pour rappeler l’existence de ce régiment débarqué le Jour-J.« Cela fait de nombreuses années que cette compagnie est oubliée. Elle a participé, avec d’autres, à libérer notre ville. C’est pour cela que nous l’avons mise à l’honneur pour ce 72e anniversaire du Débarquement. » « Les anciens de la 90e ont demandé à revenir. L’historien américain spécialiste de la 90e d’infanterie, Norm Richard, dont le père fut blessé à Picauville en juin 1944, sera présent. » D’autre part l’association a créé un tee-shirt en hommage à ces hommes avec bien évidemment l’insigne de ce régiment.

Vendredi 3 juin
, à 19 h, hommage à la 90e unité d’infanterie devant le monument, rue d’Utah-Beach.



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:38

avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:38

Les parachutistes allemands à l’école Saint-Michel

Mardi, en début d’après-midi, le major Olli Freund et trois soldats de la compagnie d’état-major et des transmissions de la première brigade parachutiste ont rencontré les trente élèves des classes de CM1 et CM2 de l’école Saint-Michel. Les soldats ont fait une démonstration, avec des explications techniques, sur l’harnachage des deux parachutes, dorsal et ventral mais aussi des techniques de saut. Cette rencontre a été mise en place par l’association Picauville se souvient et Audrey Valognes, directrice de l’école.« Notre association et le Canopy Jump team avons prêté divers matériels pour cette intervention », indique le président de Picauville se souvient, Denis Dennebouy. Les enfants ont posé de nombreuses questions sur la formation pour devenir parachutiste.« À l’armée nous avons quatre semaines d’instruction dans cette spécialité », ont répondu les militaires. Quelques enfants ont revêtu la tenue de saut,« sans le paquetage », a indiqué un soldat, pour faire comme les militaires.« Nous avons travaillé en classe sur le thème de l’air et avons construit des parachutes », indique la directrice de l’école. Ce jeudi, les enfants partageront le repas du midi avec les 110 militaires cantonnés au stade Vigier.



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:39

Le vétéran Ralph Ticcioni revient pour la première fois



L’histoire
En début d’année, il est allé se faire faire un passeport. Le vétéran américain Ralph Ticcioni, 93 ans, n’en avait pas eu besoin dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 lorsqu’il a sauté audessus du Cotentin. Il a atterri sur le toit en chaume d’une grange, son parachute pris dans une girouette. À l’aide de son couteau, il s’est libére de ses sangles pour se retrouver les pieds dans du fumier de cheval ! C’est sur la scène de la salle des fêtes qu’il est apparu, mardi soir, accompagné du maire, Jean Quétier, ovationné par les militaires présents. Son retour, pour la première fois sur cette terre normande, est le fruit d’une démarche entreprise par Michelle Coupey, des Ava, avec les lettres de remerciements envoyées par les écoliers aux vétérans. Des lettres adressées aux organisations d’anciens combattants américaines. C’est au début de l’année que Ralph Ticcioni a reçu la sienne et décidé d’entreprendre le voyage pour la Normandie.« Si j’ai pu vivre en liberté depuis ma naissance, déclarait Jean Quétier,c’est parce que des gens comme vous ont sauté pour venir délivrer la France. Vous êtes venus pour ma liberté. » Ralph Ticcioni ne se considère pas comme un héros :« Je ne devrais pas être reçu royalement, confiait-il avant son départ à un média américain.Les vrais héros sont enterrés là-bas. »



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:40

[size=38]Une récompense pour les meilleurs soldats[/size]

72e D-Day. Quatre soldats venus d’Alaska, qui sauteront dimanche au-dessus de La Fière, disent tout le plaisir qu’ils ont d’être en Normandie.



Rencontre
Ils ne sont jamais venus ou reviennent seulement pour la deuxième fois à Sainte-Mère-Église. Mardi soir, dans la salle des fêtes pleine à craquer, Lindsay, major, Cain, soldat première classe, Hicock, capitaine et Barraza, sergent-major, savourent ce premier instant de leur séjour en Normandie. Ils viennent d’Alaska et sauteront, dimanche, au-dessus de La Fière, lieu mythique pour tout parachutiste américain. Une drop zone à Fort Bragg, siège de la 82e Airborne, porte même le nom de Sainte-MèreÉglise. Sur leur manche, l’écusson des Rangers de la 82e Airborne. Comme tous les soldats américains présents, ils ont été sélectionnés pour venir en France :« C’est une récompense pour les meilleurs soldats, explique Lindsay qui a été récompensé deux fois, puisqu’il est déjà venu il y a deux ans.« Mais je suis heureux et fier de revenir. La Normandie est merveilleuse. La population est très accueillante. »

Surpris par l’accueil

Il se souvient de son saut en parachute. C’était« too much » . Ils connaissent tous l’histoire de Charles N. DeGlopper, du 325 th Glider, qui se sacrifia, le 9 juin 1944 à La Fière, pour sauver ses camarades de combat. Il était l’un des leurs. Le première classe Cain est, lui, tout excité. Il vient pour la première en France et fait ses premiers pas sur le sol normand.« Pour moi, cela a été une surprise totale quand j’ai été désigné. » Dimanche, il sautera pour la première fois dans les pas de ses aînés :« Peut-être aussi la dernière fois, car je repars à l’école. Je suis ingénieur, mais je reste dans l’armée. » Comme ses camarades, Hicok, le capitaine, est« très heureux d’être là ». Une découverte« excitante » pour lui aussi. Une première également pour le sergent-major Barraza, touché par l’accueil réservé aux soldats américains. Il confie :« Je suis très surpris. J’ai fait le tour du monde et je n’ai jamais vu un tel accueil. » Juste avant de partir rejoindre la famille française dans laquelle ils sont invités, ils ont tous juré adorer la« french cookery ».



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:40

Camp Arizona : le film Mémoire de guerre projeté

Mémoires de guerre, Manche 19391945, film réalisé par le documentariste manchois, Dominique Forget, retrace ce qu’ont vécu les habitants de la Manche entre la déclaration de guerre, en septembre 1939, et la Libération, en 1945. Il sera projeté au Camp Arizona, samedi 3 juin, à 22 h 30, en plein air« si la météo le permet ». « Ce film combine les témoignages filmés des habitants avec des films d’archive américains et allemands inédits, trouvés aux ÉtatsUnis depuis 2009, des photographies prises par des civils et un commentaire en voix off, expliquent les organisateurs de la projection.Ses différentes parties abordent les thèmes récurrents de ce conflit : déclaration de guerre, exode et débâcle, invasion et occupation, résistance, bombardements, libération et fraternisation, enfin, hommage aux libérateurs. » Pour toute information concernant ce film : Dominique Forget, tél. 06 08 31 21 59 ; courriel : liberationdelamanche1944@hotmail.fr ; blog : http://planetarchives.wordpress.com



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique
avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:41

150 militaires américains dans les pas de leurs aînés

Mercredi, la Ville a accueilli 150 militaires américains pour une journée chargée d’histoire. Derrière Denis Van Den Brink, historien spécialiste de la bataille de Carentan, ils ont fait un grand périple qui a débuté à Angoville-au-Plain,« à l’église, lieu emblématique du Débarquement ». Ils ont ensuite suivi la Purple hart lane, avant un arrêt au monument Coole et à Brévands, lieu important dans la libération de Carentan.« Nous allons suivre le canal et expliquer le marais et le contexte ,car la plupart des militaires présents ne connaissent pas la région et ne se rendent pas compte de ce qui s’est passé ici », explique Denis Van Den Brink. Arrivés au pont Bailey, à SaintHilaire-Petiville, les militaires ont terminé leur périple à pied, le long du Haut-Dyck. Pour mémoire, Denis Van Den Brink dédicacera son livre sur la bataille de Carentan, samedi après-midi, après l’arrivée de la Liberty march, à la Maison de la presse, place de la République.



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:41

[size=38]Conférence, Liberty march et marche de l’exode au programme[/size]

Carentan liberty group, association mémorielle présidée par Frédéric Lebreton et Angélique Lesné, viceprésidente, assure une grande partie des animations autour du 72e anniversaire du Débarquement : une conférence, la traditionnelle Carentan Liberty march, la reconstitution d’un exode, le bal de la Libération.« Notre slogan, est : revivez l’histoire autrement », indiquent les responsables de l’association qui regroupe une cinquantaine de membres.

Conférence sur la bataille de Carentan.
La conférence aura lieu à 10 h, vendredi 3 juin, à la salle des fêtes avec Denis Van Den Brink, historien. Elle aura pour thème la bataille de Carentan. Gratuit et ouvert à tous.

Carentan Liberty march.
La Liberty march partira, samedi, à 8 h 30, du lavoir.

« Sont inscrits 228 marcheurs qui viennent de différents pays : Japon, Espagne, Tchéquie… C’est une marche qui a une grande réputation et les demandes sont nombreuses »,
précisent Frédéric Lebreton et Angélique Lesné. Le parcours est tenu secret et sera émaillé de différentes saynètes,« car la partie historique des lieux traversés doit être expliquée ». Cette marche se termine sur la place de la République par une prise d’armes.« Chaque marcheur reçoit un insigne et certains en font la collection. »

Exode.
C’est une marche ouverte à tous.

« Mais nous sommes très stricts sur la présentation, car les personnes qui ont vécu cette période méritent notre plus grand respect. »
Les vêtements civils et les ustensiles doivent vraiment être dans le thème. Cette marche arrivera place de la République, samedi vers 16 h, devant la Carentan Liberty march, et une animation musicale fera patienter les spectateurs.

Bal de la Libération.
Il se déroulera à la salle des fêtes, à partir de 21 h, avec de la musique de guinguette des groupes Bul mazette et The Hoppers.

« Il n’y a que 350 places et il est conseillé de réserver. »
Contact : tél. 02 33 42 19 86.

« Les tenues d’époque sont souhaitées. »



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique
avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 8:42

[size=38]Américains et Français autour du base-ball[/size]

72e D-Day. Dimanche, en souvenir des GI’s qui ont apporté ce jeu en Normandie, trois clubs manchois et vingt soldats américains proposent une initiation au base-ball.



L’initiative
Avec la liberté, en juin 1944, les soldats américains ont aussi apporté, en Normandie et en Europe, un peu de leur mode de vie et de leur culture. Le Coca-cola, le café soluble, les cigarettes, leurs rythmes musicaux sont ainsi entrés dans nos mœurs. Certains d’entre nous ont aussi commencé ,et continuent, à pratiquer leurs drôles de sports, notamment le base-ball auquel les GI’s s’adonnaient entre les combats. Voilà pourquoi, dimanche 5 juin, pour se détente entre les cérémonies officielles, la municipalité propose un après-midi de base-ball sur le terrain de sport, face au camping.

Dans une ambiance très Libération

Trois clubs manchois, venus de Saint-Lô, Valognes et Cherbourg seront sur place, appuyés par au moins vingt soldats américains, pour proposer des démonstrations de baseball et initier les personnes intéressées.« L’initiation par les sportifs français et américains aura lieu dans des tunnels de frappe, avec les joueurs en tenue de base-ball », explique Sébastien Lesné, conseiller municipal chargé des festivités. Tout cela dans l’ambiance de la Libération, avec musique de l’époque et majorettes.« Les majorettes de Carentan se transformeront en pompom girls », précise Sébastien Lesné. Et, pour apporter quelque réconfort aux joueurs et aux spectateurs, les élèves du lycée Sivard-de Beaulieu proposeront des crêpes, gâteaux et boissons. Le bénéfice de leurs ventes alimentera leur cagnotte pour un futur voyage aux États-Unis. Ils y joueront peut-être au base-ball.

Dimanche 5 juin
, de 14 h à 18 h, sur le terrain de sport face au camping,découverte et initiation au baseball. Entrée gratuite.



Article issu de l'édition de Avranches du jeudi 2 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par Emilie le Ven 3 Juin - 9:46

Merci pour la retranscription de tous ces articles très intéressants. Wink
avatar
Emilie

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par Malignon le Ven 3 Juin - 10:52

Bonjour à tous !

Je vois que je n' intéresse personne aux niveaux de ma santé. A part  ceux qui sont sur le terrain( Et Jordy, Merci !)
Je tiens à remercier cesar84 pour ces renseignements, Merci à toi !  


Yves
avatar
Malignon

Messages : 69
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:01

Les soldats accueillis dans les familles

Depuis deux ans, les soldats américains et allemands sont accueillis dans des familles françaises, pour partager un repas. Mercredi soir, 27 militaires américains et 21 militaires allemands ont été répartis dans les familles.« L’une des volontés de notre association est de faire cohabiter les soldats ensemble. Les échanges entre nos trois peuples sont fondamentaux. De plus, nous espérons faire naître de l’amitié », indique Denis Dennebouy, président de l’association Picauville se souvient.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:02

La liberté est venue du ciel et de la terre

L’association Picauville se souvient, en collaboration avec l’office de tourisme de la baie du Cotentin, a organisé, mercredi soir, une randonnée historique. Plus d’une centaine de personnes, dont 75 militaires américains et 20 militaires allemands, ont parcouru une dizaine de kilomètres entre terre et marais. Les commentaires étaient assurés en français et anglais.« Ce circuit est historiquement très important. Le groupe va découvrir, notamment, le quartier général allemand du général Falley, l’endroit où il a été tué par des soldats américains, mais aussi quelques lieux de crashs d’avions C-47. D’autres faits historiques sont également évoqués », indique le président de l’association, Denis Dennebouy.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:03

[size=38]Le camp militaire Géronimo prêt pour le public[/size]

72e du D-Day. Un camp militaire américain de la Seconde Guerre mondiale a été reconstitué au sud de l’Airborne muséum.

Mise en scène des troupes aéroportées américaines en Normandie, hôpital de campagne, poste de combat, équipement des parachutistes et des pathfinders, batterie antiaérienne, démonstration de chars… Un camp militaire américain reconstitué a pris ses quartiers au sud d’Airborne muséum jusqu’au mardi 7 juin. L’organisation est celle de l’Airborne Muséum. Les participants : des associations comme MVCG Bretagne, Overlord 76, Enfer Normand, V for Victory, les Aigles bagarreurs. Mais aussi des indépendants venus avec leur matériel comme Adrien, Michel, Gérard et un autre Michel. Ils sont venus de Chartres avec trois chars Sherman, portant les noms d’ Oklhoma, Visconsin, Oregon. Pas forcément leurs noms d’origine,« car ils étaient souvent rebaptisés avec les changements d’équipe ». Ils seront les seuls chars sur le camp, bien visibles près de l’entrée à droite du camp.

Une chevauchée Isigny - Grandcamp

Restaurés dans leur jus, en parfait état de marche, ils appartiennent à un collectionneur privé, Christian Dours, qui habite Chartres et en possède six. Le voyage jusqu’à SainteMère-Église s’est passé sans problème, sur des porte-engins. Un quatrième arrivera peut-être d’ici la fin de la semaine. Ils ont prévu, ce vendredi 3 juin, de les« conduire sur la place, face au musée ». Samedi, ils prendront la direction d’Isigny-sur-Mer pour une chevauchée jusqu’à Grandcamp. A la vitesse de 40 km/h. Pas de problème d’essence pour ces monstres qui consomment 80 l à l’heure :« On a fait nos stocks. » Dans le camp, ils participent à l’animation, dans un bruit assourdissant, avec d’adroits pilotes qui les manient comme des voitures de tourisme.

Une batterie antiaérienne

Depuis plusieurs jours, Alison, Julien et Nicolas travaillent à la reconstitution d’une batterie antiaérienne américaine de trois canons de 105 mm,« avec une protection de deux mitrailleuses », précise aussitôt Julien. Et qui dit protection, dit camouflage. Une première sur le camp. Il leur a donc fallu creuser deux trous pour nicher les mitrailleuses, les étayer, les protéger avec des sacs de sable, les camoufler avec des branchages. Bref« réfléchir à faire ça de façon assez logique ». Ils ont donc ajouté un dépôt de matériel. Pour le camouflage« on est allés rechercher des branches dans des haies qui avaient besoin d’être nettoyées ». L’un des trois canons porte le doux nom de Blue eyes.« Il était assez courant que les canons portent un nom. » A la fermeture du camp, le terrain sera bien sûr remis en l’état. Samedi et dimanche, ils feront une démonstration d’une mise en batterie.

Animations.
Jusqu’à mardi 7 juin, camp militaire Géronimo ouvert de 9 h à 20 h. Samedi 4 et dimanche 5 juin, à 10 h et 14 h, démonstration d’une mise en batterie de trois canons de 105 mm. En ville : exposition de matériel place Chennevière, jusqu’à mardi 7 juin. Samedi 4 et dimanche 5 juin, à 15 h, démonstration d’embarquement d’un stick de parachutistes américains. Dimanche 5 juin, à 18 h, défilé de véhicules dans les rues.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:04

[size=38]Neuf vétérans américains rencontrent les élèves[/size]

72e D-Day. Jeudi 2 juin, neuf vétérans de la Seconde Guerre mondiale ont rencontré des élèves de l’école des Hauts-Champs. Ils ont partagé leurs souvenirs, non sans humour.

Invités, jeudi, à l’école des HautsChamps, neuf vétérans américains, la plupart des opérateurs radio ou mécaniciens et un pilote de bombardier, ont répondu avec gentillesse, et parfois beaucoup d’humour, aux questions des élèves sur leur vécu pendant la Seconde Guerre mondiale.« Avez-vous sauvé un équipier ? », demande un élève.« Très souvent dans la bataille de Saint-Lô », répond Darrel Blizzard (92 ans).« Quels furent les moments les plus difficiles ? », questionne un autre.« Au large de Cherbourg, quand notre bateau a été envoyé pour faire diversion et ainsi protéger l’ US Nevada. » Parmi ces neuf vétérans, seul Emery Horn (90 ans) a été fait prisonnier. Pris dans les Ardennes, il raconte sa marche dans la neige, jusqu’au Stalag, et, avec humour, les rencontres de prisonnier américains avec les prisonniers français, dans les abris antiaériens.« On en ressortait torse nu, avec du pain, donné par les Français, caché dans nos chemises. » Au tour des vétérans de poser des questions aux élèves.« Y a-il eu des résistants dans vos familles ? » Plusieurs doigts se lèvent pour parler d’un arrière-grand-père, d’un arrièregrand-oncle. Dernière question à leur professeur.« Qu’enseignez-vous de la Seconde Guerre mondiale à vos élèves ? » Et d’applaudir à la réponse. Ces neuf vétérans américains ont pu venir en France grâce à Thimoty Davis, Australien qui, depuis douze ans, récolte des fonds pour permettre à des vétérans de revenir sur les lieux de leur débarquement en juin 1944.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:05

Une barge du Débarquement exposée

Sur le port, jusqu’au lundi au 6 juin, la seule barge du Débarquement en état de naviguer est exposée à quai, face au centre aquatique, avec un stand explicatif à terre.« Le public pourra visiter cette barge PA30-4 et le stand d’information, installé sur le quai, expliquant les phases de la restauration et l’historique du bateau », explique Hugues Eliard, à l’initiative de ce projet avec l’association Challenge LCVP Higgins boat. Il ajoute :« Sur plus de 22 000 barges construites durant la Seconde Guerre mondiale, c’est le seul exemplaire certifié en navigation en Europe. » Ce vendredi soir, à 18 h 30, la barge s’ancrera face au public réuni pour le cocktail offert par la municipalité sur le port. Et, lundi 6 juin, vers 11 h (sous réserve d’une bonne météo), elle effectuera une reconstitution de Débarquement à Utah Beach, face au musée, avant de revenir à quai pour accueillir les visiteurs, tout l’après-midi.

Visite,
quai de Caligny au port de plaisance, de la barge de Débarquement et de l’exposition jusqu’au 5 juin, de 10 h à 18 h 30, et le 6 juin, de 13 h 45 à 18 h 30.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:06

[size=38]Caen détruit aux deux-tiers en 44 : le mythe vacille[/size]

72e D-Day. D’après un géographe, Caen aurait été bien plus épargnée par les bombes en 1944. Même Le Havre pourrait revoir à la baisse l’impact de la Libération sur son patrimoine d’antan.



Patrimoine
« Seulement un tiers des bâtiments a disparu sous les bombardements, et non deux-tiers comme on l’entend couramment. » Géomaticien de 34 ans, Romain Stepkow apporte une lumière nouvelle sur l’ensevelissement de Caen, aux lendemains des bombardements des Alliés. Ce passionné d’histoire s’appuie sur 850 heures de recherches et deux études comparées établies par ses soins : une base de données cadastrales (bâtiment par bâtiment) comparant la tâche urbaine de Caen avant et après-guerre, ainsi que l’emprise au sol de chaque bâtiment au mètre carré près. Inédits, ces travaux ont la précision d’une horloge suisse. Ils lui permettent aujourd’hui d’affirmer que« 31,31 % des bâtiments » de la ville (en rouge sur la carte) ont péri sous les bombes. En outre,« la plupart des bâtiments touchés (en jaune)ont été peu endommagés. La plupart du temps, les toitures ou des fenêtres ont été soufflées » . Ce qui frappe sur cette carte, c’est que les dégâts sont concentrés entre le château et la gare.« En réalité, le centre ancien (en vert autour de l’abbaye aux Hommes)a été grandement épargné. » Pourquoi, 72 ans après, Caen traîne-t-elle alors cette image de ville martyre ? Il ne s’agit évidemment pas de minimiser l’impact des bombardements, aussi douloureux qu’énorme en termes de vies et de patrimoine.« Mais les livres d’Histoire ont trop tendance à se concentrer sur les dégâts constatés dans l’hypercentre. C’est oublier que Caen intra-muros s’étendait sur 25 km2 . » Cette thèse reçoit l’aval de l’historien Philippe Lenglart :« Son travail confirme ce qu’un certain nombre de confrères ressentaient. Un tiers des bâtiments a probablement disparu, alors que deux-tiers des logements ont certainement été détruits. » Cette nuance a son importance. C’est pourquoi Romain Stepkow entend pousser le bouchon plus loin en renseignant bientôt chaque type de bâtiment (commerce, habitat) et sa période de construction pour se rapprocher au plus près du nombre de logements, dont l’exactitude reste floue. Ensuite, il se penchera sur d’autres villes de la région.« Pour Saint-Lô, on devrait se rapprocher des proportions généralement établies. En revanche, je peux déjà affirmer que Le Havre n’a pas été détruit à 75 %. Au vu des photos aériennes, les bombardements se sont également répandus sur l’hypercentre. Rouen a été moins touché, mais c’est surtout la zone entre la cathédrale et la Seine qui a été rayée de la carte. » Avec Cadomus, l’association qui a entrepris de reconstituer le Caen d’avant-guerre en 3D, il prévoit une sorte de Google Earth de Caen au lendemain de la guerre. Un projet qu’il pourrait étendre à toute la région. Et qu’il rêve de proposer sur une grande tablette tactile à un musée.

Raphaël FRESNAIS.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:07

[size=38]Picauville rend hommage aux parachutistes[/size]

Émotion, jeudi matin, devant le monument érigé par l’association Picauville se souvient, dédié à la 9e Usaaf et à l’ensemble des troupes aéroportées. Les troupes militaires américaines et allemandes étaient présentes, ainsi qu’un très nombreux public. Devant les vétérans, Bob Noody, Thompson Denny, Curtis Phillips, le lieutenant US général Ray, le colonel Lauer, de la 1re Brigade allemande, l’attaché d’ambassade d’Allemagne le colonel Ohler et une pléiade d’élus, le maire, Philippe Catherine, a souligné :« Rappelons-nous toujours que ces jeunes originaires de l’autre côté de l’Atlantique sont venus nous rendre la liberté au prix d’un lourd tribut. » Il a insisté sur l’absurdité des guerres :« 308 morts et 1 757 blessés américains en quatre jours pour libérer Picauville. Du côté allemand, je devine une souffrance égale. Quel gâchis ! »



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Ven 3 Juin - 15:08

[size=38]État d’urgence : pas de règlement particulier[/size]

72e D-Day. Dans les camps de reconstituteurs et de collectionneurs, les armes ne font pas l’objet de consigne particulière liée à l’état d’urgence. Celles qui sont factices sont interdites.



Reportage
Mercredi matin, la pluie en avait découragé plus d’un. Les deux trous creusés dans le champ derrière le musée Big Red One, consacré à la première division d’infanterie américaine, sont vides. Sur la route menant à Colleville-sur-Mer (Calvados), tout près d’Omaha beach, des jeeps et quelques camions militaires aux couleurs vertes de la Seconde Guerre mondiale sillonnent déjà les routes. À l’intérieur, des hommes et quelques femmes, en uniforme. Peu avant midi, les deux trous étaient toujours vides. Pas de reconstituteurs pour y prendre la place de soldats qui avançaient sur la ligne de front et s’y cachaient pour éviter les éclats des bombes de la Wehrmacht.« Il y a moins de Britanniques et d’Américains cette année, constate Pierre-Louis Gosselin, responsable du Big Red One Museum, à Colleville-sur-Mer.Il faut dire que la France est actuellement présentée dans leur pays comme étant sans carburant et en grève. » Et sous la pluie depuis quelques jours. Des mesures particulières concernant les armes en raison de l’état d’urgence ? Pierre-Louis Gosselin n’en a pas entendu parler.

Des copies d’armes mais pas de balles

Peter De Brabander, commerçant belge spécialisé dans les équipements militaires et des copies d’armes, non plus. La grande tente qu’il a installée près du musée est fréquentée par des passionnés du Débarquement. Il vend également des copies d’armes de l’époque du Débarquement, mais pas de balles. Les imitations ne sont pas chargées.« Beaucoup de Britanniques, de Hollandais, de Polonais et de Tchèques viennent chercher des équipements, poursuit Peter De Brabander, qui a loué du matériel pour le tournage du film Monuments Men de et avec George Clooney.Il faut savoir que les collectionneurs ne sont pas des criminels. » Il ne comprendrait pas que les armes soient interdites lors des commémorations du 72e anniversaire du Débarquement. Sollicitée, la préfecture du Calvados explique que toutes les armes de reconstitution sont démilitarisées et soumises à déclaration. Concernant les armes factices, il existe un arrêté préfectoral, antérieur aux attentats du 13 novembre et valable dans tous les départements français : celui-ci interdit le port des armes factices dans les espaces publics. Mais aucune consigne particulière n’a été donnée depuis l’entrée en fonction de l’état d’urgence.

Sophie CAPELLE.



Article issu de l'édition de Avranches du vendredi 3 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par Emilie le Sam 4 Juin - 9:46

Très intéressant tout ça, merci beaucoup.
avatar
Emilie

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par cesar84 le Lun 6 Juin - 8:57

La mémoire de deux frères italiens commémorée



72e D-Day
« Si nous sommes aujourd’hui à Bagnoles, c’est pour nous souvenir de deux frères qui ont sacrifié leur vie pour la démocratie. » Dans son discours face à la délégation italienne, aux élus ainsi que devant l’ambassadeur et le consul d’Italie, Valdo Spini, président de la fondation Circolo Fratelli Rosselli et ancien ministre italien, n’a pu cacher son émotion. Hier après-midi a eu lieu, devant la stèle rénovée, la commémoration en mémoire de Carlo et Sabatino Rosselli, deux frères antifascistes assassinés le 9 juin 1937 sur l’avenue de Couterne ( Ouest-France du 4 juin) par la Cagoule, groupe d’extrême-droite des années 30.« Ce crime est européen : la Cagoule est une organisation secrète française mais le meurtre a été commandité par les fascistes italiens », a souligné l’ambassadeur d’Italie dans un second discours. Les références à l’Union européenne, garante de la paix, ont été nombreuses. La petite fille de l’un des frères Rosselli, également présente, a tenu à rappeler dans sa langue maternelle qu’il s’agit d’une« cérémonie plus que d’actualité, à un moment où l’Union européenne est fragilisée par les événements économiques et sociaux. Souvenons-nous que nous devons rester soudés autour des valeurs de justice et liberté ».



Article issu de l'édition de Normandie du dimanche 5 juin 2016

Accédez au journal numérique Ouest-France
Découvrez les offres d’abonnement numérique


avatar
cesar84

Messages : 63
Date d'inscription : 10/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: temps forts du 06 juin 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum